Et de un (2008). Et de deux (2012). Et de trois… Paris 2024 ! Il aura fallu de la persévérance pour obtenir les Jeux Olympiques d’été et (…) Pour faire gagner Paris, le comité de candidature a réussi à mobiliser les différents acteurs dans un large partenariat public (ville, région, Etat) et privé (les entreprises). (…) Tout ce qui faisait les fondements du sponsoring d’événements de cette envergure doit être revu de fond en comble. Ainsi les pro-JO (…) Pourquoi une entreprise déclare-t-elle sa flamme aux Jeux, financés à coups de milliards ? Pour s’exposer à une visibilité sans équivalent (…) Pour s’associer à ses valeurs d’ (…) « Parce que le sport est un formidable générateur de confiance », pour reprendre les mots de Dominique Mahé, président de la Maif (…) C’est aussi l’opportunité de bénéficier de l’énergie et (…)Et le citoyen ordinaire, comment s’y retrouve-t-il dans cette course au podium ? (…) S’il est parisien, il (…) S’il est collaborateur du sponsor, il (…) Il est temps d’apprendre à jouer sur toutes les surfaces et avec tous les joueurs (…) L’émergence d’une conscience citoyenne aiguë impose aux Jeux l’exemplarité en termes d’écoresponsabilité, avec l’appui de partenaires durablement compatibles. A l’instar des Internationaux de Strasbourg, premier tournoi de tennis labellisé écoresponsable en France (…) L’élévation du niveau de jeu constitue la prochaine étape pour s’engager collectivement dans des partenariats plus vertueux et plus sociétaux. A l’image des athlètes, il reste six ans pour se préparer sur le plan des infrastructures (physiquement) et des services (mentalement) et être prêts le jour J. Au-delà du feu des projecteurs, il s’agira (…) entre le sport (sens du collectif et du dépassement individuel) et l’entreprise (mobilisation de toutes les forces internes pour répondre à un appel d’offres à la dernière minute) afin de s’enrichir mutuellement. (…), le but décisif à marquer (…) sponsoring, de mécénat et de responsabilité sociétale (RSE).